Gestion de l’assainissement et des eaux usées en Afrique : Un nouvel outil mis en marche





gestion-de-lassainissement-et-des-eaux-usees-en-afrique-un-nouvel-outil-mis-en-marche


La pandémie COVID-19 a accentué le besoin de moderniser les infrastructures d'eau et d'assainissement en Afrique. C’est pour répondre à cette attente que la Banque africaine de développement, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et GRID-Arendal ont publié il y a quelques jours,  le premier Atlas de l'assainissement et des eaux usées en Afrique.

Les auteurs du rapport expliquent qu’il permettra d'évaluer et de stimuler les progrès de l'Afrique vers les objectifs de développement durable en matière d'assainissement et de gestion des eaux usées. Mais bien plus, cet outil vise à aider les décideurs politiques à accélérer les changements et les investissements dans le secteur. C’est pourquoi, ils exhortent les gouvernements africains à intégrer les programmes d'assainissement et d'épuration des eaux usées dans leur planification stratégique post-COVID-19.

"L'Afrique ne peut avoir une société saine sans un accès adéquat à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène. Au cours des dix dernières années, nous avons investi plus de 3 300 milliards de Fcfa dans l'amélioration de l'assainissement et de l'hygiène, mais le secteur privé, les institutions de financement du développement, les gouvernements et d'autres sources doivent fournir des financements bien plus importants. Le nouvel atlas de l'assainissement et des eaux usées en Afrique peut servir de base à des investissements stratégiques pour l'avenir", a affirmé Wambui Gichuri, vice-président par intérim de la Banque africaine de développement pour l'agriculture, le développement humain et le développement social.

L'Atlas évalue les progrès et met en évidence les opportunités où l'investissement dans l'assainissement et la gestion des eaux usées. Ce qui peut améliorer la santé et stimuler la croissance économique. Il prend en compte  des cartes, des graphiques et des profils de tous les pays africains, y compris des analyses de leurs ressources en eau et de la fourniture de services de base.

Il explore également les liens entre l'assainissement et les eaux usées, la santé des écosystèmes et la santé humaine, et examine les cadres et les approches d'économie circulaire qui peuvent conduire à de meilleures infrastructures et à de meilleurs systèmes.

Solange ARALAMON


 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ce que Affi N’Guessan a dit après la rencontre Ouattara - Gbagbo

Revue de presse : ''la feuille de route de Macron à Ouattara'' , '' le message du Pape aux Ivoiriens'' ,''Hamed Bakayoko accuse l'opposition''