Législatives 2021 : "Ma priorité, la cohésion et la quiétude des populations du plateau" (Ouattara Dramane dit O.D)





legislatives-2021-quotma-priorite-la-cohesion-et-la-quietude-des-populations-du-plateauquot-ouattara-dramane-dit-od


 C’est le 6 mars 2021 qu’auront lieux les élections législatives. Au Plateau, le parti au Pouvoir le RHDP a donné quitus à Ouattara Dramane dit O.D pour reprendre  le poste de député au PDCI-RDA, occupé depuis 2016 par Ehouo Jacques.

Dans une interview accordée au quotidien Fraternité Matin, O.D explique  que sa priorité, c’est de faire de la cohésion et la quiétude au Plateau, une réalité.

 De prime abord, il a déclaré ne pas considérer sa désignation comme candidat du RHDP aux législatives de 2021, dans la circonscription électorale du Plateau comme une réparation du tort à lui causé, en 2018, avec la présentation de Fabrice Sawegnon

"Je ne crois pas du tout que ce soit l’interprétation qui convienne. Le RHDP est un grand parti, c’est la plus grande force politique actuelle en Côte d’Ivoire, grâce au leadership extraordinaire du Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara. Ce parti fonctionne sur des principes et des règles bien connus et partagés par ses adhérents. Au cœur de ces règles, on a les valeurs, le travail, l’engagement, le mérite. C’est exclusivement au regard de ces considérations que les candidats aux législatives ont été investis cette année", a-t-il affirmé.  Avant d’ajouter que le fait que Fabrice Sawegnon ait été désigné comme suppléant est une très bonne chose car ils ont une bonne collaboration, contrairement à ce que font courir les rumeurs..

 "Laissons les rumeurs à la rue et parlons de choses sérieuses. Je ne suis pas un homme de compromission. Nous avons une mission importante à remplir pour le RHDP au soir du 6 mars 2021. Nous devons gagner la bataille électorale. C’est le défi prioritaire du moment. Et toutes nos énergies sont mobilisées pour cet objet impératif", a-t-il avancé.

Pour lui, la bataille qui oppose le RHDP au PDCI RDA au Plateau n’est pas gagnée d’avance car le député sortant est un homme politique qui a fait ses preuves. Pour ce faire, "il faut éviter les attitudes suffisantes. Cependant, je reste optimiste et nous gardons intactes nos chances de victoire. Je suis convaincu que les populations du plateau ont besoin de tourner la page des crises de belligérance. L’une de mes priorités sera la cohésion et la quiétude des populations au Plateau, toutes tendances confondues. Ceux qui me connaissent savent que je ne fais aucune différence dans mes rapports avec les autres, quel que soit leur obédience politique"

OD annonce déjà, à travers ses sorties, l’esprit et la lettre qui devraient guider cette élection à venir. "Mon souhait c’est que ce soit une élection fraternelle, car avant tout, nous sommes tous frères. Bien que de partis politiques différents, nous œuvrons tous pour le bien de notre pays, qui a besoin de paix et de cohésion. Pour moi, l’élection législative de cette année doit être une élection autour des débats d’idées et des valeurs", a-t-il souhaité.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Comité de gestion des établissements scolaires : les consignes fermes de Kandia Camara aux COGES

Lutte contre le COVID-19 : la cimenterie LafargeHolcim apporte un soutien de plus de 5 millions au ministère de la santé