JO Tokyo 2020 : Le CNO annonce la disparition de Gbagbi Ruth, le ministère des Sports s'apprête à l'accueillir





jo-tokyo-2020-le-cno-annonce-la-disparition-de-gbagbi-ruth-le-ministere-des-sports-sapprete-a-laccueillir


Le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire ( CNO-CI) a annoncé, ce mercredi ,  un départ en catimini de Tokyo de Gbagbi Ruth, unique médaillée de la Côte d’Ivoire aux Jeux Olympiques.

‘’Elle a quitté la résidence affectée à la Côte d’Ivoire sans informer le Chef de mission, M. Yapi Pépin, Membre du CNO-CIV, garant devant le Comité international olympique (CIO) et le Comité d’organisation des Jeux japonais, de tous les athlètes, officiels technique et médical résidants en ces lieux créés pour héberger les participants à ces olympiades.  C’est avec stupéfaction que le Chef de mission a découvert devant sa porte, les clés de la chambre que Gbagbi Ruth occupait depuis son arrivée ‘’ lit-on dans ledit communiqué.

A lire également - Accusée d’avoir quitté Tokyo "en catimini", Ruth Gbagbi accueillie à Abidjan par le ministre des Sports

Mais pendant ce temps, le ministre des Sports se prépare à accueillir triomphalement la taekwondo-ins ivoirienne. L’information émane d’un communiqué publié par le directeur de communication dudit ministre.

"A l’occasion du retour en Côte d’Ivoire de notre championne olympique, le Ministère de la Promotion des Sports et du Développement de l’Economie Sportive prévoit un accueil de félicitations à l’aéroport Félix Houphouët Boigny, le jeudi 5 août 2021 à 13 heures 30 minutes, en présence de sa famille et de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo. La Côte d’Ivoire reconnaissante dit merci et un grand bravo à Ruth GBAGBI championne olympique pour avoir porté haut le flambeau de notre pays. ‘’ lit-on dans le communiqué du ministère des Sports qui peut être considéré comme un démenti de l’information donnée par le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire ( CNO-CI). 

Gael Z

En lecture en ce moment

Actes terroristes au Mali : l’artiste Salif Keita charge IBK et la France

Can 2019 / La compétition repoussée à une autre date : la raison