RDC : 25 militaires condamnés à mort pour « fuite devant l'ennemi »





rdc-25-militaires-condamnes-a-mort-pour-fuite-devant-lennemi


Un tribunal militaire de garnison de Butembo, situé à l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a condamné à mort, mercredi 3 juillet, vingt-cinq militaires congolais accusés de « fuite devant l'ennemi » lors des récents combats contre les rebelles du M23, informent les médias internationaux qui citent les Avocats.

Au total, trente et une personnes ont comparu lors de ce procès. Parmi les accusés, on comptait vingt-sept militaires et quatre femmes civiles, épouses de militaires.

La situation sécuritaire dans l'est de la RDC reste instable et imprévisible, avec de fréquents affrontements entre les forces armées congolaises et divers groupes rebelles, dont le M23. Ce groupe rebelle, actif principalement dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, est accusé de nombreuses exactions contre les civils et les militaires.

Nadia YEO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/dialogue sur la réforme de la CEI : Affi se réjouit et se félicite de l’initiative du gouvernement.

Profanation de la tombe de DJ Arafat/ Le Comité d’organisation menace : les auteurs répondront devant la justice